Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le




Descargar 431.6 Kb.
TítuloReperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le
Página1/5
Fecha de conversión02.01.2013
Tamaño431.6 Kb.
TipoDocuments
  1   2   3   4   5



REPERES POUR


L’ENSEIGNEMENT DE


L’ATHLETISME


DANS LE


SECONDAIRE


H. SALAMON

IUFM / TOULOUSE

Lycée Henri MATISSE

CUGNAUX 31270


PLAN DU DOCUMENT

______________________



  1. LES TEXTES OFFICIELS




  1. LES EPREUVES D’ATHLETISME AUX EXAMENS (résumé)




  1. ANALYSE DE L’ATHLETISME, AIDES PEDAGOGIQUES (pour la construction de situations d’apprentissages)




  1. LES REPERES POUR L’ENSEIGNEMENT DE L’ATHLETISME DANS LE SECONDAIRE (Propositions pour jalonner la scolarité de l’élève)




  1. REPERES SUR LES REALISATIONS D’ELEVES




  1. ANNEXES



VII. BIBLIOGRAPHIE


H.S.IUFM.TOULOUSE

      1. I. LES TEXTES OFFICIELS




LES PROGRAMMES POUR LES COLLEGES

C. P.G.A. COMPETENCES SPECIFIQUES


  1. LA CLASSE DE 6° :…..B.O n°29 du 18.07.1996.

Saut /haies :

* organiser sa course par rapport à l’impulsion * déclencher le franchissement sans ralentir

* différencier diverses orientations d’impulsions * varier fréquence et amplitude sans toucher la vitesse

et leur exécution. pour choisir le pied d’appel,

* parcourir une même distance à V. identique avec un

nombre de foulées différent (N et Ampl.)

Vitesse/relais :

* adopter une position permettant une mise en * effectuer un départ debout,

action rapide par rapport à un signal, * maîtriser sa trajectoire de course,

* réguler la direction des déplacements. * coordonner mise en action à vitesse max.à un signal.

Durée :

* réguler son allure, * adopter une allure correspondant à sa VMA,

* maîtriser sa respiration. * distinguer et adopter des allures sous/sus VMA.

* combiner les différentes vitesses lors d’1 course.

Lancers :

* assurer le contrôle et la tenue de l’engin. * combiner les paramètres de longueur et de précision

* utiliser les caractéristiques d’un lancer à bras cassé,

* obtenir un gain de distance grâce à un élan.



  1. CYCLE CENTRAL :….B.O n°1 du 13.02.1997.

Lancers :

* créer les forces nécessaires à 1’accélération * maîtriser la tenue jusqu’au lâcher,

continue et au placement de l’engin sur une * maîtriser la trajectoire aérienne de l’engin,

trajectoire favorable, * obtenir un gain de distance grâce à l’élan. 

* construire un ch. de lancement le + lg possible.

Sauts :

* prendre un élan étalonné et adapté aux différents * T.S : repérer1 course d’élan étalonnée pour une V.

types de sauts, optimale à l’appel,

* lier efficacement élan/impulsion en respectant * équilibrer l’amplitude des sauts.

l’alignement par rapport à l’impulsion.

Haies :

* savoir choisir le parcours le mieux adapté à la lg * V. élevée malgré les obstacles

de sa foulée, affiner le geste, * même nombre d’appuis

* réaliser une course sans piétiner + maintien V. * franchir des obstacles sup. à l’enfourchure s/s

élévation importante du CG.

Vitesse, relais :

* relayer s/s perdre de temps dans 1 zone imposée,

* contrôler le rapport fréquence / amplitude de la foulée.

Durée :

* respecter un tableau de marche pour une allure régulière

* estimer et expérimenter sa VMA à partir de test de terrain.



  1. CLASSE DE 3° :….B.O n°10 du 15.10.1998.

Construire et réaliser une épreuve combinée de 2 ou 3 spécialités, DUATHLON ou TRIATHLON

* activité déjà pratiquée : 20 h.mini,stab.des compétences spécifiques, l’élève s’engage dans 1 entr.autonome

* activité inf. à 20 h….construire des compétences de niveau 2, élargissement aux rôles sociaux (jury…)

Lier la performance et les ressources personnelles de l’élève, afin de construire l’identité de l’élève.


H.S. IUFM.TOULOUSE

LES PROGRAMMES DES LYCEES (B.O n°6 et 7 du 31.08.01)


- Principes d’élaboration des programmes découlant des objectifs de l’EPS :

- composante culturelle : “ Réaliser une performance mesurée à une échéance donnée ” : C1

- composante méthodologique :

* s’engager lucidement (méthodes de préparation à l’effort, gestion risque/sécurité. .),

* se fixer ou conduire de façon autonome 1 projet d’acquisition ou d’entraînement,

* mesurer et apprécier les effets de l’activité, construire des repères proprio et extéroceptifs,

* se confronter à l’application et à la construction de règles de vie et de fonctionnement collectif.

- connaissances…les informations, sur l’APS, sur le pratiquant (physio, psycho)

…les procédures : - techniques et tactiques,

- les connaissances sur soi (sensations, émotions, réflexion sur sa pratique)

-les savoirs-faire sociaux (règles de vie, entraide, observation, mesurer,

chronométrer).


  1. LA CLASSE DE 2° :


Stabiliser les compétences et les connaissances acquises au collège.

*Course de haies Techniques et tactiques

préparer et réaliser deux courses de 150m.haies dans . Franchir des 2jbes à vitesse élevée,

la même séance (dh=20m, H :hauteur du genou) . Maintenir l’équilibre vertical du corps

la différence de temps ne dépasse pas 1’’ . S’ajuster à l’obstacle.

*Triathlon

répartir et coordonner dans un tps donné ind.et coll. . maîtriser les techniques athlétiques pour réagir

différentes périodes de récupération et d’organisation . développer des indicateurs pour évaluer son ac-

pour réaliser la meilleure performance globale. -tion et la modifier,

(V ou H, un conc. L ou S, une course ½ fd ou durée) . varier le niveau de la V d’exécution (risques..)

. éviter les faux rythmes

. s’organiser / réaliser le triathlon en temps prévu

*Course en durée

moduler l’intensité de ses déplacements en référence . fourni un effort continu à # allures référées à la

personnalisée, pour produire des effets sur l’organisme VMA (60 à 110 %)

proche de ceux attendus. . maintient ou varie sa course

. fait varier le N/Ampl. en fonction du terrain

. utilise # procédés d’échauf. ou de récupération


  1. LE CYCLE TERMINAL :



Acquisition de connaissances plus approfondies. Le programme fournit deux niveaux de connaissances ; un niveau minimal exigible, un niveau maximal laissé à l’initiative des enseignants. Le premier étant un niveau imposé qui doit être acquis dans les APS programmées (socle commun de connaissances du cycle terminal).

Le second est un niveau libre, il prépare les élèves à une plus grande autonomie dans les APS choisies.

*Haies

- Idem qu’en 2° avec un but supplémentaire, le respect d’un projet de course(annonce de la jbe d’attaque)

1°N :Prépa. et réaliser 2 X 150m H.,en créant et conser- . franchir des 2 jbes à V élevée

- vant la + grde V de déplacement, des 2 jbes, s/s ralentir . s’ajuster à l’obstacle

(0,76 garçons, 0.65 filles, 30 minutes entre les 2 courses) .s’entraîner pour améliorer la Pui.Ana.Lact.

- Idem N1 sauf que chacun annonce la répartition des franchissements (jbe D, jbe G),pour la 1° course.

2°N : Id. + avec limitation maximale de la décélération

qui accompagne le franchissement.(0,84 G ; 0,70 F). . Id. + Tire profit des blocs de départ………..

*triathlon…s’effectue en temps limité (45m.), en autonomie, un 2° peut être fait, mais on garde le résultat

1°N : Répartir # périodes d’effort, d’éch.de récup.et d’ . identifie les fautes

organisation pour réaliser la meilleure perf. globale. . adopte une V de réalisation optimale(1/2 fd)

. concilie la durée des efforts et celle de récup.

2°N : Idem +…… de façon non aléatoire. . Idem

*Course en durée

1°N : produire une charge physio en relation avec des . met en œuvre des paramètres adaptés au proj.

effets recherchés par l’intermédiaire de déplacements. . utilise des techniques de récupération (étire-

Référence à la VMA et effets des durées de récup. –ments, relâchements, récup.active de course)

2°N : concevoir et mettre en ouvre un projet d’entraî- . décide des charges d’entraînement à partir de

-nement sur les capacités aérobies en rapport avec un # indices(s’appuie sur règles et ppes d’entrai.)

effets différés attendus (moyen terme). . varie son N/Am. en relation avec relief et les

effets recherchés


H.S.IUFMTOULOUSE



II. LES EPREUVES D’ATHLETISME AUX EXAMENS D’EPS



  1. LES EPREUVES D’ATHLETISME AU BAC :


B.O n°25 du 20 Juin 2002……..6 épreuves ont été retenues sur le plan national pour ce qui concerne

B.O n°28 du 21 juillet 2005 L’ATHLETISME , dans le cadre de la visée de la CC1 :


“ Réaliser une performance mesurée à une échéance donnée ”



  • course de HAIES : réaliser 2 parcours de 150 mètres Haies (25 à 30 minutes entre les 2 parcours). L’élève part avec ou sans starts mais le départ est commandé. Chaque 150 haies comprend 6 haies espacées de 20 m. (départ 1° h : 30 m.) + projet avant l’épreuve.



  • saut en HAUTEUR : 6 essais à la disposition de l’élève, nbre d’essais à la même hauteur pas limité,

Projet annoncé pour la première barre, puis pour la hauteur visée.



  • lancer de JAVELOT  : chaque élève réalise 2 essais s/s élan(javelot placé) , puis 4 essais en élan (au moins 6 foulées) + projet avant l’épreuve.




  • Lancer de disque : chaque élève réalise 6 essais avec élan, + projet avant l’épreuve




  • Relais vitesse : 2 séries de 2X40m par équipe de 3




  • saut en PENTABOND : 5 sauts après un élan où le premier saut est obligatoirement un cloche-pied

chaque élève réalise 2 essais avec élan réduit (trois foulées), 4 essais en élan (au moins 6 foulées) + projet


  • la course de DEMI-FOND : chaque élève réalise 3 courses de 500m. (une toutes les 10 minutes), un temps de passage est donné à la moitié de la course,

Avant la course, l’élève annonce le temps visé pour le premier 500, après sa course, il note les temps visés pour les 2 suivants.

Le temps cumulé compte pour la perf : 70%

L’écart au projet (somme des 3 temps visés / temps réalisé), compte pour 30%.



  1. L’EPREUVE DU BREVET DES COLLEGES :


Arrêté du 23 Janvier 1987, et note de service du 19 Octobre 1987 (recommandations pédagogiques pour l’évaluation des résultats scolaires en EPS au titre du brevet).


  • Pour chaque discipline, les notes sont exprimées de 0 à 20, affectées des coefficients : EPS coef. 1 pour tous.




  • Sont prises en compte les compétences dans la pratique de 3 APS au moins, dont une à barème national : athlé, gym ou natation.




  • 2/3 de la note correspondent à l’évaluation des conduites motrices…la perf. et complémentairement le niveau d’habileté atteint dans les activités pratiquées.

1/3 correspondant à l’évaluation des connaissances pratiques…et des capacités des élèves à s’investir…et à

progresser.



  1. L’EPREUVE DU BAC PRO, du CAP/BEP :



Textes du B.O n°42 du 17 novembre 2005 : organisation ; évaluation

Pour le Bac pro idem que pour le Bac général.

Pour les CAP/BEP, sont retenues en athlétisme comme épreuves :


½ fond(3X500), course de haies (2X150 haies), pentabond, saut en hauteur, lancer de javelot, lancer de disque, course de relais-vitesse(4X50 mètres)


Remarque : la course de durée est présente dans le BAC, BAC-PRO, CAP/BEP mais en CC5.


H.S.IUFM.TOULOUSE


III. ANALYSE DE L’ATHLETISME, AIDES PEDAGOGIQUES


1 En référence aux travaux de R.DHELLEMMES/LAURIN/ARNAUD ( AEEPS 1990 ; EP et Didactique des APS)

La réalisation d’une performance chiffrée dépend des inter-relations qui sont créées entre plusieurs facteurs.

Sur le plan de l’apprentissage, il semble souhaitable de passer progressivement par l’apprentissage de la maîtrise de ces différents facteurs.



  • Dans un 1° temps, il s’agit de placer son corps ou l’engin à propulser sur une trajectoire favorable, cette mise en trajectoire dépend de plusieurs paramètres qu’il convient d’apprendre à l’élève de maîtriser,

(il s’agit ici de la phase de construction de l’ EQUILIBRE PROPULSIF)



  • Dans un 2° temps, il s’agit de se centrer sur la PROPULSION en augmentant notamment le “ trajet spatial ” de l’élève qui réalise (la course d’élan) afin de créer le plus de quantité d’énergie transférable au corps ou à l’engin (sous forme de vitesse). Cette phase doit être en adéquation avec les ressources que les élèves sont capables de mobiliser au moment de cet apprentissage, il ne s’agit pas ici de copier le modèle de la haute performance…




  • Une 3° étape ici est importante, celle de la “ TRANSMISSION DE LA VITESSE CREEE ”, il s’agit de construire ou de transmettre la plus grande vitesse à son corps ou à l’engin (notion de vitesse utile), pour cela il faut que l’élève maîtrise un nouvel équilibre propulsif à intensité plus importante.




  • L’étape suivante permet de rendre l’élan de plus en plus efficace en jouant sur l’attitude corporelle et sur les intentions du sujet pendant cet élan, il s’agit de perfectionner

“ L’ORGANISATION MOTRICE SUR LE TRAJET ”



  • Dans une ultime étape, le perfectionnement de l’équilibre du corps pendant la suspension permettra de mieux utiliser la restitution de l’énergie produite lors de la phase d’appel et d’utiliser au mieux la trajectoire produite.

Ceci se fera lors de l’étape de “ L’ORGANISATION MOTRICE SUR LA TRAJECTOIRE ”


2 Cette démarche d’apprentissage se retrouve résumée par le schéma sur :


“ L’ACTE MOTEUR EN ATHLETISME ” où il est souligné que pour réaliser une performance,, il est nécessaire de CREER de L’ENERGIE, de TRANSMETTRE cette énergie pour ensuite l’ UTILISER.


3 Le 3° tableau est une aide à la construction de situations pédagogiques permettant de mettre en relief les

différentes “ variables didactiques ”  sur lesquelles on peut agir pour aider les élèves à construire les habiletés

athlétiques ;


4 Le 4° tableau met l’accent sur les points particuliers à viser lors de l’apprentissage des différentes étapes de la

construction des habiletés athlétiques.


H. SALAMON/IUFM TOULOUSE 1. LES RESEAUX DE RELATIONS A CONSTRUIRE EN ATHLETISME

(DHELLEMMES/LAURIN/ARNAUD : AEEPS , didactique des APS)


Caractéristiques de la trajectoire :

Origine, point de chute, portée, flèche, orientation, angle d’envol,…


TRAJECTOIRE

SPATIALE

(corps/engin)


Postures du corps, de l’engin dans l’espace,

dissociation segmentaire, orientation du

corps, de l’engin…


TRAJET

SPATIAL

(course d’élan)


TRAJECTOIRE :

ORGANISATION

MOTRICE,

ORGANISATION

DU PROJECTILE


Caractéristiques du trajet :

Départ, longueur, structure de l’élan…


VITESSE

CREEE OU

TRANSMISE

ORGANISATION

MOTRICE

SUR LE

TRAJET


Vitesse utile permettant le meilleur compromis entre production/restitution

Attitude corporelle et actions permettant de produire de la vitesse afin de la restituer au corps ou au projectile


Quel que soit le niveau du pratiquant, le résultat de son action est déterminé par TOUS ces éléments.

Par contre, selon le niveau, il régule son action en prenant en compte TOUT ou PARTIE de ces éléments.

Dans le cadre d’un apprentissage, ces relations à construire sont des objectifs à atteindre.

H.SALAMON.IUFM /TOULOUSE


2. L’ACTE MOTEUR EN ATHLETISME

_________________


CREER TRANSMETTRE UTILISER

DE L’ENERGIE DE L’ENERGIE DE L’ENERGIE

(DE LAVITESSE) (DE LA VITESSE) (DE LA VITESSE)


Pointage Trajectoire

Freinage Maîtrise des rotations

Equilibre


A CHAQUE NIVEAU DE L’APPRENTISSAGE, IL S’AGIT DE REGLER LA DIALECTIQUE ENTRE :


EQUILIBRE PROPULSION


LA SOLUTION SEMBLE ÊTRE DE REGLER EN PREMIER L’EQUILIBRE AVANT DE S’OCCUPER DE LA PROPULSION…… (M.PRADET)

H.S.IUFM/TOULOUSE

3. LES VARIABLES DIDACTIQUES EN ATHLETISME


I. DANS LE CAS DE CONSTRUCTION D’HABILETES


EN VUE DE LA CONSTRUCTION DE “ L’EQUILIBRE PROPULSIF ”


INCONTOURNABLES : Réduire l’élan…………………………pour réduire la production d’énergie (à vitesse maximale, trou noir, pas de possibilité de

perception des actions réalisées)


Donner du temps……………………pour faciliter la lecture des “ feed-backs ” (lecture des actions qui ont permis la réalisation)


Aménagements……………………..matériels, permettant les réalisations (situations entonnoir),

et facilitant les perceptions des actions réalisées.


II. DANS LE CAS DE DEVELOPPEMENT ENERGETIQUE (vitesse, Aérobie, Anaérobie…)


INCONTOURNABLES : Intensité de l’exercice


Durée de l’exercice


Quantité de travail


Récupération (entre les courses et entre les séries)


Nature de la récupération.H.S. IUFM.TOULOUSE


4. L’ATHLETISME , ANALYSE DE L’A.P.S


CREATION ET CONSERVATION RESTITUTION DE UTILISATION DE

DE L’ENERGIE L ’ENERGIE L ’ENERGIE


Les savoirs de l’Athlétisme : les connaissances qui encadrent ou qui préparent à l’action.


JUGER S’ECHAUFFER SE REGULER SE PREPARER RECUPERER

(chrono, mesure) (avant l’action) (pendant l’action) (entraînement long terme) (après l’action)


Les opérations qui régissent les activités :


COURSES :


CREATION DE VITESSE CONSERVATION DE VITESSE RENVOI OPTIMAL

(lutte contre les freinages)

Apprendre à….CONTENUS (à élaborer).



  • partir d’une position arrêtée, * coordination optimale B / J * corps droit,

(déséquilibre, puissance) (amplitude du mouvement) * MTR lutte contre amortis.,

  • poussée jambes + aide des bras, * A. reprise d’appui , * résister à la fatigue,

(départ puissance ou fréquence) (attitude course athlétique) * repositionner le bassin,

  • se redresser progressivement , * gestion du rapport N / Ampl. (rôle de la respiration)




  • partir en s’adaptant à l’obstacle, * attaque de l ‘obstacle s/s ralentir * penser à courir plus qu’à

  • attaquer loin de l’obstacle . (rapport 2/3 –1/3) franchir. (rech. de vitesse).

* anticiper reprise d’appui après obs.

* recherche déséquilibre après l’obs.


SAUTS :

  1   2   3   4   5

Añadir documento a tu blog o sitio web

Similar:

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconService Commun d’Enseignement du Français pour les Étudiants Étrangers

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconService Commun d’Enseignement du Français pour les Étudiants Étrangers

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconService Commun d’Enseignement du Français pour les Étudiants Étrangers

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconActivites de funredes pour la promotion de la diversité linguistique dans l'internet et enseignements de l'experience

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconDans sa lettre d’introduction au livre «Correspondance entre la Bonne Mère Henriette Aymer et Gabriel de la Barre», publié en 1993, la commission de
«à la tête froide, au jugement sain et juste, à l’imagination prompte… mais dégagée de ce goût pour le merveilleux qu’on reproche...

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconLe collège Nouveaux programmes
«cadre européen commun de référence pour les langues», dans une langue étrangère

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconLe téléchargement des plug-ins concernés dans cette page (RealAudio par exemple) est obligatoire pour un fonctionnement correct

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconV jornadas internacionales del noa para profesores de frances
«La construction de la compétence communicative et la perspective actionnelle dans la classe de fle: quel rôle pour la grammaire,...

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconStrictement personnel
«fin des temps». Cela ressort clairement de la lettre en annexe que j’adresse à la Cour Pénale Internationale de La Haye, dans la...

Reperes pour l’enseignement de l’athletisme dans le iconMembers’ contact points for technical cooperation on trips points de contact des membres pour la coopération technique dans le domaine des adpic

Coloca este botón en su sitio:
es.convdocs.org


La base de datos está protegida por derechos de autor ©es.convdocs.org 2012
enviar mensaje
es.convdocs.org
Página principal